Google Maps face au Covid-19

2/10/20

Actualités

Beaucoup d’applications et de services Internet proposent des solutions afin de participer à la lutte contre le Covid-19. C’est désormais Google qui en propose une sur Maps, afin de cartographier l’épidémie par l’intermédiaire des zones d’infection.

Google Maps peut désormais faire ressortir sur ses cartes les zones atteintes par le coronavirus, et l’ampleur de l’épidémie sur chacune d’entre elles. Google l’a annoncé à la fin du mois de septembre : “Quand vous ouvrez Google Maps (...), cliquez sur l’onglet à droite sur “Informations Covid-19” et vous verrez le taux pour 100.000 habitants des cas de Covid sur une moyenne de sept jours dans la zone de la carte que vous regardez”.

Ce sont donc des données chiffrées qui s’affichent, mais surtout des tendances. C’est un codage de couleurs allant du gris au rouge foncé qui est mis en place afin d’être le plus représentatif possible.

Vérifiez au chaud, depuis chez vous, l’état épidémiologique des zones où vous vous rendez.

Cette “offre” de la part de Google prend place dans 122 pays à travers le monde, ceux dont la firme peut offrir les informations nécessaires. Les données proviennent de sources sûres et fiables (pour les Etats-Unis, aussi bien l’Université John Hopkins qui est la référence des cas épidémiologiques du Covid-19, le New York Times…).

Google Maps est l’une des applications les plus utilisées à travers le monde, et c’est là que se prend tout l’intérêt de cette nouvelle fonctionnalité, comme en témoigne Sujoy Banerjee, directeur de produits : “Plus d’un milliard de personnes se tournent vers Google Maps pour obtenir des informations essentielles sur comment se déplacer d’un endroit à l’autre, particulièrement pendant la pandémie lorsque les préoccupations sanitaires viennent au premier plan”. Google se positionne donc comme une grande firme supplémentaire à mettre en place des outils afin de protéger les utilisateurs contre le Covid-19.

Les chiffres de la pandémie ne Covid-19 ne cessent de grimper. Plus de 34 millions de cas sont recensés à travers le monde, et la barre tristement symbolique du million de décès a été franchie. Son ralentissement est une nécessite commune et absolue, il est donc logique que les grandes firmes actuelles à travers le monde participent à la protection de chacun.

Précédent
Suivant
Découvrez un article au hazard 🎲