L’IPTV, qu’est-ce donc que cela?

22/12/20

Actualités

L’IPTV est une nouvelle technologie de plus en plus en vogue depuis quelques mois, voire quelques petites années. Que celle-ci soit légale ou illégale, elle compte de plus en plus d’adeptes. Qu’est-ce donc que cette technologie? Intéressons nous-y dans cet article.

Commençons par définir ce qu’est l’IPTV. Selon le site Internet definitions-marketing : “L’IPTV ou télévision sur IP désigne la diffusion de programmes TV effectuée par le protocole Internet (IP). Il s’agit essentiellement des programmes de télévision diffusés par les boxes Internet, de la télévision de rattrapage (catchup TV) et de la TV à la demande.”

Quand on dit télévision, on pense forcément aux publicités. Elles sont bien présentes sur ces formats, mais celles-ci sont ciblées comme le précise le même site : “La publicité sur IPTV permet normalement des capacités de ciblage et des possibilités techniques identiques à celles d’Internet. Il est ainsi techniquement possible de diffuser les spots avec un ciblage en temps réel et de cibler individuellement les utilisateurs en fonctions des informations collectées (localisation géographique par exemple)”.

Votre abonnement IPTV vous permet donc d’accéder à des chaînes de télévisions sur votre appareil numérique (ordinateur, tablette, smartphone), tout cela par le biais d’une connexion Internet. Pour l’utiliser sur la télévision, il faut qu’elle ait un accès à Internet (smart TV, box IPTV, box Android). On télécharge ensuite l’application et le tour est joué!

Bien souvent, quand on parle d’IPTV on pense immédiatement à l’illégalité. Mais il n’y a pas que cela. Beaucoup de services que vous utilisez sont des IPTV légales sans que vous ne le sachiez. On peut notamment citer My Canal (Canal+), Disney+, Amazon Vidéo Prime, Molotov TV, Winamax TV, BeIN Sports Connect, sites Internet des chaînes...

Les programmes proposés par les IPTV sont nombreux et variés.

L’IPTV peut également se présenter sous une forme illégale. Une IPTV devient illégale quand le contenu obtenu est diffusé par un diffuseur illégitime (BeIN Sports par un autre diffuseur que les officiels). Ceux-ci se trouvent beaucoup à l’étranger, on pense aujourd’hui notamment à la Belgique. Bien souvent, il s’agit de l’envoi d’un boitier payant sur lequel on prend un abonnement mensuel ou annuel (de 100 à 150 euros). Cela existe aussi notamment sous la forme d’applications diverses.

Précisons que pour cette forme illégale, de potentielles poursuites peuvent être engagées. Les utilisateurs ont peu de chances d’être inquiétés, même si cela peut toutefois se produire. Ceux qui risquent sont surtout les diffuseurs de ces IPTV, qui risquent d’être accusés et poursuivis pour divers chefs d’accusation.

L’IPTV est en net gain d’intérêt auprès des utilisateurs, bénéficiant de ses prix réduits alors que les bouquets payants sont de plus en plus chers. Mais toutefois, il faut toujours faire attention aux risques juridiques, même si l’utilisateur a peu de chances d’être inquiété...

Précédent
Suivant
Découvrez un article au hazard 🎲