Parlons un peu des fake news

28/8/20

Le terme de “fake news” est depuis quelques temps souvent employé. Celles-ci pullulent sur le Net et sont de plus en plus fréquentes. La période actuelle, marquée par le Covid-19, y est de plus tout particulièrement propice. Il convient ici, au sein d’un blog d’actualités numériques et Internet, de faire un article à leur sujet afin de vous sensibiliser sur la question si ce n’est pas déjà le cas.

Dressons dans un premier temps une définition de ces fameuses fake news : “Comme son nom l’indique (en anglais) c’est une information mensongère qui a pour objectif de manipuler et de désinformer un public afin de le tromper et d’influencer son opinion dans un domaine particulier (économique, idéologique, religieux, politique, etc.). Elle peut être sous forme de contenu écrit, de photographie ou de vidéo. Les titres sont attrayants, le contenu inventé ou falsifié en vue de voir affluer le nombre de personnes sur le site concerné. L’intox est généralement utilisée à des fins politiques ou commerciales afin de gagner de l’argent ou pour obtenir un avantage politique. On trouve également les fake news destinées à faire rire... Mais ce sont généralement des plaisanteries tellement évidentes qu’elles sont difficilement crédibles. De nombreux quotidiens s’y adonnent à l’occasion du 1er avril.”.

Le phénomène est donc bien loin d’être nouveau. De tous temps, les fausses informations ont été présentes. Au VIe siècle avant Jésus-Christ, Sun Tzu, grand stratège chinois, vantait déjà les mérites de la duperie dans la conduite d’un conflit. Au Ier siècle, les persécutions effectuées par les Romains sur les Chrétiens sont par ailleurs justifiées par des fausses informations (les prétendus mariages entre frères et soeurs et le fait de manger “le corps du Christ lors de l’Eucharistie ont conduit à des accusations de cannibalisme et d’incestes qui ont eu des répercutions terribles). Cela se poursuit au Moyen Âge et durant l’époque dite moderne (1492-1789) durant laquelle on laisse notamment courir sur la fin la rumeur de présence de grands brigands dans les campagnes afin de détourner de vue d’éventuelles révoltes qui finalement mèneront à la Révolution Française. À l’époque contemporaine, après la Révolution, on manipule en faisant s’effondrer la réputation d’un homme ou d’une femme que l’on veut discréditer afin de le déstabiliser. Comme le prônait Sun Tzu, il faut manipuler pour mieux contrôler.

De nos jours, les fake news sont extrêmement présentes, et plusieurs raisons peuvent l’expliquer. Le premier est l’émergence de plus en plus de groupes incitant à la haine. Ceux-ci doivent bien justifier leurs revendications, et c’est là qu’interviennent des fake news, ou tout du moins une désinformation du réel. Ce qui nous renvoient notamment à ces informations déformées qui ont mené à la persécution des Chrétiens par les Romains dont nous avons parlé précédemment.

Mais l’un des points principaux qui favorise ces fausses informations est sans nul doute l’émergence des réseaux sociaux et de l’information immédiate. Combien d’Internautes partagent une information qui vient d’être mise sans même être sûrs de la vérification de celle-ci? Beaucoup trop, à n’en pas douter... Il arrive même de voir, et cela arrive bien trop souvent malheureusement, des partages sérieux de la part de sites parodiques (on pense notamment au plus connu en France ici, Le Gorafi). C’est écrit sur Internet, c’est donc forcément vrai, sans forcément chercher à connaître la source de l’information.

Quand une fake news est prise pour réelle, le sujet s’avère très souvent être sensible ou touchant le plus grand nombre. Les grandes élections sont toutes sujettes à ce risque, que l’on parle de celle de Donald Trump, des présidentielles françaises, des élections européennes... Le principe de Sun Tzu n’est pas oublié. Si le sujet est sensible et actuel, cela est encore plus important. Regardez avec la pandémie de Covid-19... Tout ce qui a pu ce lire sur Internet... C’est dramatique, et encore plus de par le nombre de repartages de ces fausses informations de la part de ces Internautes qui croient absolument tout ce qu’ils lisent sur les réseaux sociaux. Alors, faites attention quand vous lisez.

Il convient de se prémunir des fake news et d’y faire attention. Nous avions effectué un article à ce sujet-là que vous pouvez retrouver sur notre site. Mais dans un suivant, nous vous donnerons quelques fake news célèbres, qu’elles le soient par leur importance, leur humour... Rendez-vous d’ici quelques jours pour cet article!

Précédent
Suivant
Découvrez un article au hazard 🎲