Une affaire de violence familiale résolue grâce à Facebook

15/11/20

Actualités

Les réseaux sociaux sont bien souvent critiqués pour leurs mauvais côtés. Preuve en est, sur cette page, nous ne parlons pas forcément que des côtés positifs des réseaux (notre récent article sur TikTok aborde aussi ses dérives, nous n’avons pas masqué le négatif de l’histoire de Facebook, les fake news ont fait l’objet d’un article, l’addiction aux réseaux sociaux a été traitée). Mais des finalités positives existent également, et c’est cela que va relater cet article.

L’histoire se déroule à Narbonne, ville de l’Aude dans le sud de la France. Une jeune femme de 25 ans participe à une discussion sur les violences envers les femmes au sein d’un groupe Facebook. Au cours de cette discussion, elle confie aux autres participant(e)s qu’elle en est elle-même depuis environ deux ans.

C’est à Narbonne (Aude) que se déroule cette histoire de violence conjugale.

Comme nous l’avions déjà dit au sujet de Pharos, il est possible de signaler les contenus d’Internet. Cet échange a donné lieu à un signalement, non pas au sens négatif du terme mais pour tenter de venir en aide à cette jeune femme. Il a été effectué sur le portail des violences sexuelles et sexistes mis en place par le gouvernement français.

Vendredi 13 novembre 2020, la jeune femme a été prise en charge. Elle ne modifie pas sa version et confirme tous les faits. Dans une caravane en périphérie de Narbonne, totalement isolée du monde extérieur, son compagnon de 24 ans déjà connu de la police était physiquement et moralement violent envers elle.

Il nous apparaissait important ici de faire un article sur cette histoire qui permet de sauver une jeune femme grâce au signalement d’un contenu Facebook. Il ne faut pas voir que les mauvais côtés des réseaux sociaux, et voir tout l’aspect d’aide qu’ils peuvent fournir, la preuve en est.

Précédent
Suivant
Découvrez un article au hazard 🎲