Histoire d’Internet. Huitième partie : la multiplication et la guerre des navigateurs

29/6/20

Actualités

Nous avons vu au sein de la partie précédente l’apparition du premier navigateur Internet qui a marqué les esprits par son interface et sa généralisation : Mosaic. Vous ne l’utilisez plus aujourd’hui, car il n’existe plus. Il est toutefois l’ancêtre de tous les navigateurs modernes et c’est après Mosaic que démarre ce que les historiens d’Internet nomment “la guerre des navigateurs”.

C’est encore une fois d’une initiative de Marc Andreessen dont nous allons parler ici. Petite piqure de rappel, il est un étudiant et chercheur de l’Université de l’Illinois, mais aussi assistant au NCSA (National Center for Supercomputing Applications). Après avoir créé Mosaic entre la fin de l’année 1992 et l’année 1993, il ne s’arrête pas en si bon chemin et créé en 1994 Netscape, le nouveau navigateur à la pointe qui va supplanter Mosaic. Netscape était édité par la société Netscape Communications, qui appartient désormais au groupe Time Warner (ancienne AOL Time Warner, maintenant WarnerMedia). Tout comme Mosaic, ses supports étaient divers : Windows, Unix et Mac OS. Pour la petite anecdote, le support de Netscape Navigator ne s’arrête définitivement et totalement que le 1er mars 2008, mais est la base de Mozilla Firefox, toujours en développement et populaire.

En 1995, la concurrence se fait rude pour Netscape. Le 24 août, Microsoft sort la première version de Windows 95. La progression est significative. De nombreuses nouveautés apparaissent par rapport à ce que l’on connaissait auparavant. Le nouveau système d’exploitation à environnement graphique présente notamment une programmation 32 Bits, du multitâche préemptif et un nouvel environnement graphique. En un an, il devient le système d’exploitation le plus populaire qui n’a jamais été mis en place. Il le sera pendant trois ans, jusqu’à l’arrivée de Windows 98, orienté lui sur l’usage d’Internet et faisant cas de l’USB.

Arrêtons-nous ici sur l’une des grandes apparitions sous Windows 95 : Internet Explorer. Développé depuis le début des années 1990, Internet Explorer sort sous sa première version le 16 août 1995. Au départ, il était diffusé de façon payante au sein du pack plus! de Windows 95 (pack payant). Il devient alors le principal concurrent de Mosaic et Netscape.

Internet Explorer, diffusé au sein de Windows 95, se montre donc comme une véritable menace pour Netscape qui en est lui à sa quatrième version (sans originalité nommée Netscape 4). Face au développement de son rival, la société Netscape lance en 1998 Mozilla. Ce nouveau groupe a pour mission de concevoir un navigateur libre et totalement gratuit (au contraire de ce qu’est alors Internet Explorer), que Netscape pourrait ensuite récupérer afin de connaître un nouveau rebond. Le groupe Mozilla met tellement de temps à fournir le produit final que Netscape a lancé sa sixième version qui est un véritable échec et déçoit le grand public.

Netscape est par la suite racheté par AOL. Mozilla 1.0 sort en 2002 (quatre ans après le rachat donc!), alors que Netscape en est à sa septième version. Mais tout est trop tardif. C’est un énième échec pour Netscape face à Internet Explorer qui possède plus de 90% des parts du marché. En 2003, AOL met fin au développement de Netscape et se concentre sur la Mozilla Foundation afin de proposer une offre alternative.

Désormais, Mozilla et ses dérivés sont des navigateurs intéressants pour tous ceux qui se décident à ne pas utiliser Internet Explorer sous Windows. Faisons cas à part de Mac OS, sur lequel Safari, navigateur installé par défaut, en contente la plupart!

Cette guerre des navigateurs débouche sur l’Internet que nous connaissons aujourd’hui. En effet, si l’on demande à une dizaine de personnes différentes le navigateur Internet utilisé, les réponses seront variées, allant d’Internet Explorer à Mozilla, en passant par Safari ou Google Chrome. Et cela, sans compter tous les “petits” navigateurs qui sont de plus en plus en vogue actuellement...

Précédent
Suivant
Découvrez un article au hazard 🎲