Histoire d’Internet. Septième partie : Mosaic

24/6/20

Actualités

Nous l’avons vu, Internet explose auprès du grand public en 1989 avec l’arrivée du World Wide Web. L’année 1993 amène une nouvelle grande avancée avec l’invention de Mosaic. Qu’est-ce donc, et en quoi son invention a-t-elle bouleversée l’Internet?

Au moment de son apparition, il faut se représenter que le Web (alors écrit WEB) était une interface textuelle réservée à quelques internautes uniquement. L’évolution vers ce que nous connaissons désormais n’a pas été si progressive que nous pouvons nous la représenter. Les choses ont même été assez rapides.

Mosaic est le premier des grands navigateur public doté d’un interface graphique. Nous en connaissons aujourd’hui plusieurs : Internet Explorer, Google Chrome, Mozilla Firefox, Safari... Mosaic naît sous sa première version le 23 janvier 1993 (début du développement à la fin de l’année 1992) du cerveau de Marc Andreessen et Eric Bina, étudiants à l’Université de l’Illinois mais aussi chercheur au NCSA (National Center for Supercomputing Applications).

Attention toutefois, il ne s’agit pas du premier navigateur graphique (qui fut le dénommé Cello). Cependant, Mosaic a été le premier à être aussi rapide et qui a pu permettre l’affichage d’images sur les pages web. Les images pouvaient désormais s’afficher sur la même fenêtre que le texte de la page. De plus, il s’avéra très simple d’utilisation par rapport aux autres qui existaient alors. C’est de là que nous proviennent notamment les icônes et les favoris. Cette grande nouveauté remporta bien évidemment un franc succès, d’où le fait que nous entendons souvent aujourd’hui le raccourci historiquement erroné selon lequel Mosaic fut le premier navigateur à interface graphique.

Malgré sa simplicité d’utilisation et son succès, n’importe qui ne pouvait pas l’utiliser car le logiciel était particulièrement complexe à installer. Ne vous représentez pas en effet une installation telle que celle d’un Google Chrome ou d’un Mozilla Firefox actuellement. Il était alors même délicat de se connecter Internet. Jusqu’à sa version 95, Windows ne supportait d’ailleurs pas vraiment le protocole fondamental TCP/IP utilisé par Internet. Sur Windows 3.1 (l’ancêtre de Windows 95), il fallait utiliser le complexe Trumpet Winsocket et trouver un fournisseur d’accès afin d’accéder à Internet.

Malgré cela, le succès fut complet pour Mosaic. Même s’il fut de base conçu initialement pour Unix, des versions pour Windows et Mac OS sont rapidement sorties. Les ventes et les utilisations explosèrent. Le cofondateur de l’Ethernet, Bob Metcalf, écrivit même en 1995 qu’en lien au développement de Mosaic, “plusieurs millions de personnes ont soudainement découvert que le web pouvait être meilleur que le sexe”.

Mosaic est donc le premier des navigateurs grand public qui connut un tel succès. Cependant, Marc Andreessen continuera à faire parler de lui en créant en 1994 un autre navigateur, Netscape, qui prit vite la place de Mosaic. C’est là le début de ce que nous pouvons nommer la guerre des navigateurs Internet, dont nous parlerons dans notre prochain article.

Précédent
Suivant