Quels moteurs de recherche alternatifs utiliser?

3/7/20

Actualités

Google est le moteur de recherche que vous connaissez tous car il fait partie intégrante de l’Internet actuel. Quand on parle SEO et référencement, c’est donc à Google que nous pensons en premier.
Cependant, certains d’entre vous préfèreraient sans doute ou se tournent déjà peut être vers des moteurs de recherche qualifiables d’alternatifs, qui ne sont pas les plus courants mais comportant tout de même bon nombre d’avantages. Vous ne savez peut être pas lesquels utiliser? Voici un article qui va vous aider dans votre réflexion et votre utilisation future d’Internet. Dressons une liste non-exhaustive (tous n’y sont bien entendu pas présents, et des choix ont été effectués). Précisons également avant de débuter que les moteurs de recherche qui vous sont présentés sont actifs en cette première moitié d’année 2020.

Bing : Le deuxième plus grand moteur de recherche après Google. D’une grande facilité d’utilisation, il présente une interface visuelle intéressante grâce à des photos changeantes. L’outil est polyvalent de par les différentes options proposées (notamment très performant par rapport aux recherches vidéos). Petite spécificité, il offre un programme de récompenses, faisant gagner des points qui permettent ensuite d’acheter des applications ou bien des films. Un bon moyen ici de fidéliser les utilisateurs et de leur permettre un remerciement de l’utilisation du moteur de recherche.

Yahoo : Encore plus ancien que Google, certains le considèrent comme dépassé mais il demeure pourtant aujourd’hui le troisième moteur de recherche le plus populaire au monde. Firefox l’utilise même en moteur de recherche par défaut. Yahoo bénéficie d’être bien plus qu’un simple moteur de recherche (mails, achats en lignes, jeux) en offrant à ses utilisateurs une expérience complète. C’est d’ailleurs lui qui a les meilleurs résultats d’image, étant lié à Flickr, Yahoo Answers et Yahoo Finance.

Yandex : Il s’agit du cinquième moteur de recherche le plus utilisé au monde (largement utilisé dans en Russie, son pays d’origine, avec 60% du marché). Le système est semblable à celui de Google. L’interface est propre et le moteur de recherche propose un grand nombre de possibilités (applications mobiles, stockage dans Cloud, cartes, traduction...).

Qwant : Basé en France, il n’enregistre pas vos recherches et ne partage pas vos données. L’interface est conviviale, et les résultats sont catégorisés en fonction du Web et des nouvelles activités sociales. Il existe même une section musique dont l’Intelligence Artificielle vous permet de découvrir des nouveautés ou autres que vous ne connaissez pas.

Ecosia : Lui-aussi français, il se base parfaitement dans l’ère du temps. Son objectif est écologique. Nous en avons parlé dans un article précédent, l’utilisation intensive des moteurs de recherche joue sur les émissions de CO2. Ecosia s’avère être neutre en CO2. Pour chaque recherche effectuée, les revenus qui en ressortent vont en direction de son programme de plantation d’arbres (moyenne de 45 recherches pour faire un seul arbre. Mais si plus de monde l’utilisait, quand on voit le nombre de recherches Internet quotidiennes...).

Baidu : C’est le principal moteur de recherche chinois (plus de 70% du marché Internet là-bas). Disponible uniquement en langue originale, la ressemblance avec Google est frappante! Il a beau être financé par la publicité et avoir des extraits très complets dans les résultats, il est cependant soumis à une forte censure sur certaines images ou des sites pro-démocratie.

DuckDuckGo : L’un des moteurs de recherche aujourd’hui en nette progression dans le monde. L’idée principale est, comme pour Qwant, le respect de la vie privée avec le non-enregistrement des requêtes (il est même possible d’ajouter une extension au navigateur afin de conserver sa vie privée numérique). Le défilement de l’interface est infini et il n’y a que très peu d’annonces, ce qui donne un fort côté agréable à l’utilisation.

StartPage : Il reprend un peu le principe de DuckDuckGo avec le principe de la protection stricte de la vie privée numérique et Internet de l’utilisateur. Pas de stockage de données, pas de suivi, pas de ciblage de publicités. Les résultats sont similaires avec ceux que vous obtiendrez grâce à une recherche privée Google. En plus se trouve un service de proxy qui permet de naviguer de façon anonyme sur les sites Internet fréquentés.

Gibiru : Restons dans la confidentialité avec celui dont le slogan est “Recherche privée non filtrée”. Avec le module Firefox AnonymoX, toutes les recherches passent par une adresse IP proxy, assurant résultats privés et impartiaux. Même les autres utilisateurs de l’ordinateur ne peuvent suivre les recherches effectuées.

Search Encrypt : Là-aussi basé sur la confidentialité, Search Encrypt utilise le système du cryptage local. Étant un métamoteur de recherche, les résultats sont obtenus grâce à un réseau de partenaires de recherche. Les résultats sont complets et ne sont pas personnalisés à notre historique.

Ask : Le nouveau nom simplifié de Ask Jeeves. C’est un véritable système de questions/réponses qui permet une recherche non pas par mots clefs mais par langue naturelle. Ask présente de fait un immense avantage pour ceux qui ne sont pas habitués d’Internet et ont besoin d’effectuer une recherche.

Boardreader : La particularité de ce moteur de recherche est qu’il concerne les forums électroniques. Les résultats sont filtrés par date et par langue. Il vous aide notamment à trouver le meilleur forum à visiter ainsi que des contenus écrits par des utilisateurs tels que vous et moi.

WolframAlpha : Le principal intérêt de ce moteur de recherche privé est une forte technologie IA et un calcule de réponse se basant sur des algorithmes. Utilisez-le si vous avez besoin de réponses pointues en mathématiques, sciences, société, culture... Des sous-catégories ainsi que d’autres outils sont là afin de vous aider.

Metager : En lien à une recherche anonyme issue d’une organisation à but non lucratif, il n’utilise que de l’énergie verte. Ce métamoteur de recherche interroge une cinquantaine de moteurs de recherche externes, variant et intensifiant les résultats. Il est même possible grâce au téléchargement d’une extension d’en faire le moteur de recherche par défaut de la page de démarrage.

Yippy : Ce moteur de recherche est basé comme beaucoup d’autres que nous avons vu sur la confidentialité, mais ce n’est pas cela que nous allons retenir ici. Les résultats en eux-mêmes non plus, étant donné que la quantité n’en est pas très importante. Ce qui est intéressant ici, c’est la possibilité de les filtrer par des catégories telles que la source, le temps ou les sujets, afin de réorienter vers les sites les plus à mêmes de combler la recherche.

Swisscows : le moteur de recherche suisse est principalement populaire auprès des parents qui veulent sécuriser la vie Internet de leur(s) enfant(s). En effet, en plus d’avoir des recherches entièrement cryptées, Swisscows possède un filtre intégré face à des contenus violents ou à caractère pornographiques.

Gigablast : Ce moteur de recherche est loin d’être le plus attrayant, mais les options pour filtrer ou personnaliser les recherches sont loin d’être négligeables : langue, type de fichiers, phrase exacte...

Précédent
Suivant
Découvrez un article au hazard 🎲