Simango, former par le serious game

21/4/20

Actualités

La formation, dans quelque domaine que ce soit, a de beaux jours devant elle. Cependant, celle-ci doit s’adapter aux nouvelles technologies afin de se moderniser et de gagner en attractivité. C’est notamment dans cette optique que se place Simango, qui a créé récemment une application mobile sur les précautions liées au Covid19 se destinant aux professionnels de santé.

Simango voit le jour en 2017 sous l’impulsion de Vincent-Dozhwal Bagot, médecin de Santé publique mais aussi graphiste et développeur. Au mois de mars de cette année 2017, il créé la start up Medipix qui se positionne dans le milieu de la communication en santé. C’est alors que Pierre Parneix, président de la Société Française d’Hygiène Hospitalière, lui suggère l’idée de transformer en simulation virtuelle la « Chambre des erreurs », formation de mise en contexte déjà existante dans le milieu hospitalier. Le projet final est présenté au congrès d’hygiène de Nice en juin 2017, où il remporte un franc succès. Afin d’encore progresser, une association est faite avec Guillaume Maquinay, gérant d’Europe Management Santé, dont la valeur en formation est reconnue par la profession. C’est ainsi que naît véritablement Simango.

L’objectif de Simango est de « développer la formation du futur », comme cela est annoncé sur leur site. Pour cela, la recette est efficace : fournir une formation complète et ludique, tout ceci par le biais de méthodes novatrices en lien avec les nouvelles technologies.

La société énumère sur son site web plusieurs avantages pour celui qui l’utilise : ludique, personnalisée, traçable afin de pouvoir recommencer et s’améliorer : on devient alors acteur de sa formation dont l’aléatoire est partie intégrante (ce qui change les déroulements). Pour les entreprises qui forment, il s’agit également d’un outil moins coûteux qu’une formation plus classique avec une disponibilité permanente.

Trois outils principaux sont apportés : la réalité virtuelle, les serious games sur sur Smartphone et PC, ainsi que la réalité augmentée.

La réalité virtuelle, tout d’abord, permet à celui qui utilise l’outil de formation d’expérimenter dans des conditions optimales. Le « joueur » est libre de ses mouvements et de ses actions. Rien n’est réel, certes, mais l’immersion est plus importante comparée à la simple description d’une action par écrit sur une feuille.

Le serious game est un jeu qui a pour vocation première l’apprentissage et non l’amusement. L’aspect jeu est tout de même présent, ce qui décuple la motivation, mais le contenu est là pour apprendre et pour former. Simango s’applique afin d’effectuer un serious game plaisant et apprécié. Ces jeux sont disponibles sur les appareils du personnel, sur ordinateur, et peuvent même se combiner à une réalité virtuelle.

La réalité augmentée est à différencier de la réalité virtuelle. La réalité virtuelle vous transporte vers un autre monde alors que la réalité augmentée est une véritable réutilisation du réel qui permet d’insérer un élément dans une image. Quand le site web de Simango a été fait, il était question de proposer également, « à terme », des solutions de réalité augmentée.

La start up peut se vanter d’avoir des clients prestigieux qui se servent de cet outil de formation. Ceux-ci sont mis en avant sur une page spécifique de leur site web. Parmi eux se trouvent notamment le C.H.U. de Poitiers, les Hôpitaux Universitaires Est Parisien Rothschild, le Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, Arnault Tzanck Mougins, le Centre Hospitalier Belair, l’Institut Hospitalier Franco-Britannique, le Centre Hospitalier Régional Metz-Thionville, ou encore le Centre Hospitalier de Périgueux.

Simango existe aussi sous la forme « SimangoMobile », à l’usage illimité et gratuit pour former les professionnels de santé grâce aux téléphones portables et aux tablettes, pour un créneau d’environ 5 minutes. Cette application est disponible sur les stores respectifs des différents smartphones.

En ce début d’année 2020, c’est la nouvelle version mobile de Simango qui fait parler d’elle. En téléchargement sur le site Internet, elle se positionne à son échelle face au Covid19 en aidant le travail des personnels de santé. Des centaines de casques ont été diffusés afin de reproduire des environnements à risques et des situations complexes d’urgence. Les données réquisitionnées peuvent permettre de faire un point statistique pour les directions hospitalières sur la préparation des personnels de santé face à la pandémie, mais aussi d’actualiser les connaissances de chacun.

Simango est un bel exemple d’une start up qui a su se positionner et évoluer dans un domaine bien précis. L’évolution et l’adaptation y sont importantes, et ce sont là deux atouts majeurs. Ce sont notamment ces qualités qui font qu’aujourd’hui, nous ne pouvons que lui être reconnaissant de son aide dans la lutte contre l’épidémie de Covid19 auprès des personnels hospitaliers.

Précédent
Suivant