Magic Makers : « Donnez à votre enfant les clés du futur »

Actualités

12/9/2019

Magic Makers est un organisme qui se propose d’apprendre durant des temps extra-scolaires le codage à nos enfants jusqu’à la terminale. L’objectif étant de leur inculquer toutes les clefs pour comprendre le monde numérique actuel et des métiers de demain. Claude Terosier, sa créatrice, a souhaité remédier au paradoxe entre la quasi-absence de l’informatique dans l’éducation et son omniprésence dans notre monde.

C’est dans cette optique que Magic Makers initie les enfants à cette discipline en leur faisant découvrir de façon ludique. Celui-ci se déroule sous la forme d’ateliers, toujours séparés en classes d’âge, afin de permettre aux enfants d’être actifs dans l’apprentissage. Ils ne sont pas spectateurs d’un cours, ils sont les véritables acteurs d’un atelier, ce qui leur permet également de laisser libre court à leur créativité.

Le première prestation proposée permet une découverte du codage sur un atelier d’une durée d’une heure et demie. Par petits groupes (pas plus de 10), les enfants prennent part à des ateliers thématiques les mercredis et les samedis.

Atelier Magic Makers - Photo officielle Magic Makers

La seconde prestation se déroule durant les vacances scolaires sous la forme de stages. À la place d’un centre aéré, d’une colonie de vacances ou d’autres activités plus traditionnelles, c’est un véritable camp d’été que propose Magic Makers aux enfants (qui peut même commencer avant la date officielle des vacances, par exemple à partir du lundi 17 juin pour l’année 2019!). Les enfants participants choisissent la finalité de leur stage à travers plusieurs thématiques qui leur sont proposées, allant des rouages et de la conception d’un site Internet à la création d’un jeu vidéo, etc.

Atelier jeu vidéo Magic Makers - Photo officielle Magic Makers

La dernière prestation consiste en des ateliers hebdomadaires à l’année, au rythme d’une heure et demie par semaine. C’est le programme complet, celui qui permet l’apprentissage le plus approfondi aux participants.

Magic Makers a récemment connu un fort développement. Désormais, il y a 55 lieux qui accueillent leurs activités. Cependant, ceux-ci ne sont pas encore bien répartis à travers la France. 52 sont situés à Paris et en Ile-de-France, tandis que seulement trois se trouvent en Province (deux sont situés à Bordeaux, celle-ci possédant notamment un centre Magic Makers tout comme Paris, et un au Loroux-Bottereau, petite agglomération de l’Est nantais).

Une autre preuve de la réussite et de l’impact positif est l’intérêt médiatique. Outre l’article que nous leur consacrons ici, il a notamment été question de Magic Makers dans la presse écrite (20minutes, Le Point, Madame Figaro) ou télévisuelle (l’émission Les Maternelles, BFM TV, M6). Déjà qu’il est peu fréquent d’entendre parler de codage dans des médias généralistes, cet organisme permet donc de plus une certaine médiatisation de la discipline!

Mais après tout, la plus grande satisfaction des dirigeants et intervenants de Magic Makers se trouve sans doute dans les témoignages et retours positifs en provenance des enfants et des parents. N’hésitez pas à aller les retrouver sur leur site, certains ont été publiés! Après tout, pourquoi se seraient-ils cachés d’une si belle preuve de réussite?

Toutefois, Magic Makers peut aussi trouver sa place dans un milieu scolaire. Ceux-ci proposent tous les ans un Magickathon (aussi appelé Hackaton), à destination des élèves de sixième et de cinquième. Celui-ci est décrit sur leur site comme « une journée pour créer et coder un jeu : un moment de réflexion, de création et de partage afin d’apprendre dans un contexte fun et stimulant ». Si vous souhaitez en savoir plus sur ce Magickathon, un article est à venir à son sujet et sur ses éditions, n’hésitez pas à aller le consulter dès sa publication.

Loin d’être le seul organisme de formation au codage, Magic Makers a retenu notre attention de par tous ces points qui en font son originalité. Destiné aux plus jeunes sur un principe de pédagogie active qui contribue à leur intérêt, il s’agit sans doute là de l’un des organismes qui tend à s’imposer dans le milieu du numérique actuel.